Les dernières nouvelles : des nouvelles habitantes, des chantiers qui avancent et des biquettes

28 octobre 2022

On est quatorze habitant·es

Haut les coeurs, une grande nouvelle, nous accueillons Annaële et Julie en tant que nouvelles habitantes !

Ne reste plus qu’à régler deux trois détails, comme de savoir où elles vont habiter à terme et pendant les travaux. Un détail. On imagine déjà les bonnes odeurs de cuisine embaumer les espaces communs. Oui, car Julie est cuisinière et souhaite installer son activité professionnelle à Keralloret. Yumi yumi. Pendant ce temps Anaëlle s’amusera peut-être à faire du trapèze sur une des branches du sycomore ?

Pour célébrer ce passage, Laura et Armelle, les marraines de Julie et Annaële, avaient imaginé un cadavre exquis et une improvisation vocale en forme de « douche sonore » qui en a désarçonné quelques-un.e.s.

Le chantier avance

En parallèle, nous avons rebouché les saignées des câbles élec et tubes de plomberie en enduit terre, dans les futures maisons. Avec Laetitia nous avons expérimenté différents types de finitions d’enduits avec de la terre, du sable kaolinique, de la chaux, du lin, du chanvre et même des cosses de sarrazin.

Nous avons étayé la charpente du hangar “qui s’rait cool” (et qui s’écroule quand même un peu plus tous les jours). Nous avons allumé nos premiers feux dans nos nouveaux inserts (merci Fred, un autre plombier). Nous avons installé des spots et des plafonniers dans la cuisine commune. Nous avons coordonné les interventions des entreprises (Plaquiste, Eléctriciennes, Plombier, Chauffagiste, Maçonnerie).

On va se chauffer !

Comment se chauffe-t-on sur les 40 prochaines années ? Comment se passer du gaz et du fuel ? C’est un des sujets qui animait nos discussions collectives depuis plusieurs mois. On a même créé une commission pour en découdre avec les alternatives de chauffage qui s’offraient à nous.

Finalement, nous avons opté pour une chaudière collective bois bûche pour 4 maisons et les communs et un poêle à bois pour Ty bihan (la petite maison).

Reste plus qu’à trouver du bois (pas trop cher, chaque année).


Côté jardin

La commission potager a décidé de l’emplacement et des essences d’arbres fruitiers qui seront prochainement plantés : cognassier, pommier, nashi, plaqueminier, pêcher, noyer, cerisier, figuier. A ce sujet, si vous avez ces arbres à donner, n’hésitez pas à penser à nous.

A l’extérieur, Ti boy le bouc et Biquette la biquette se font des festins de ronces, d’orties et de tout ce qui est vert et à leur portée, là où on les laisse brouter. Un après-midi de tempête, le poulailler a voulu se faire la malle. Plus de peur que de mal. Contrairement à Lasha qui nous a quitté.e.s accidentellement.

Les poules s’amusent à pondre dans les endroits les plus improbables. D’ailleurs, nous avons découvert qu’il y a un coq parmi les gallinacées.

Appel à contribution !

Objectif: 180000
106000

Aujourd'hui une bonne vingtaine de personnes ont décidé de placer une partie de leur épargne dans l'habitat participatif de Keralloret pour un montant de 106 000€. Ils viennent s'ajouter à l'investissement personnel des habitant·es de 406 000 € et à l'emprunt bancaire que nous remboursons.

Pourquoi nous cherchons toujours de nouveaux contributeurs et contributrices ?

  • Pour remplacer celles et ceux qui souhaitent récupérer leur argent, après 3 ans.

  • Pour continuer la réhabiliation du lieu, notamment l'installation d'une phytoépuration, la rénovation d'un 6ème logement, l'aménagement des chambres d'ami.es, l'installation de panneaux solaires...

Nous cherchons encore 75 000 € pour atteindre nos objectifs de réhabilitation du lieu.

Vous pouvez devenir prêteur ou prêteuse solidaire, contributeur ou contributrice du projet, ainsi vous savez où est votre argent et à quoi il sert en attendant de le récupérer plus tard.

Tout savoir pour devenir contributrice ou contributeur.

N'hésitez pas à nous contacter.